Les glands…

Le médaillon d’octobre de rose de la cathédrale présente un paysan conduisant des porcs au pied des chênes pour manger les glands. Les glands étaient à l’époque une nourriture pour gens et bêtes. De nos jours, hormis les sangliers et les écureuils, ils n’intéressent plus grand monde… On les foule aux pieds…

Mais… savez-vous que les glands sont riches en amidon et en vitamines, que c’est le fruit le plus répandu dans les forêts de basse altitude. Savez-vous que sur un seul arbre adulte, leur nombre est considérable et que sur ce nombre, extrêmement peu finissent par donner naissance un chêne adulte !  Toutefois que tous sont nécessaire pour un seul existe…

C’est une jolie parabole pour chacun de nos gestes d’amour pour les autres et pour la création. Peut-être que peu portent fruits mais tous sont absolument nécessaires pour que la vie continue…