Dimanche 1er avril, jour de Pâques, nous ne dirons plus: «Ne nous soumets pas à la tentation» mais: «Ne nous laisse pas entrer en tentation». 

Changement dans la traduction de la prière universelle «Notre Père» en français (Thinkstockphoto).

La différence peut paraître minime… mais elle n’est pas si insignifiante que cela. L’image de Dieu qui en ressort est un peu moins abrupte.

Les dimanches 4 mars à 10h à la cathédrale et 11 mars à 10h à Chailly, les prédications du pasteur Rochat seront consacrées à cette intéressante mutation.

A noter également: Les soirées «Trois temps» sur le Notre Père, organisées par la paroisse de Saint-Laurent – Les Bergières.